bellesantebio.com

La santé bien dorlotée sous le massage ayurvédique

Il y a tellement de diversité de massage que c’est sûr que celui-ci est encore étranger pour vous. Eh bien, voici quelques explications sur le massage ayurvédique.

Que résonne le terme ayurvédique ?

Ayurveda est une sorte de médecine douce venue de l'Inde. Dans le langage indien, le terme ayurveda se classe en deux parties : Ayur : vie, et Veda : science. Les personnes qui pratiquent ce type de médecine sont appelées yogi. Le but est de trouver un bon équilibre énergétique entre le feu, la terre et l’eau. Ces trois énergies qui tournent autour de l’être humain vont se concentrer sur le dos de la personne. Et c’est à partir du massage que l’on active leur pouvoir afin de satisfaire le corps et l’esprit de la personne. Voilà en quelques mots simplifiés en quoi consiste ce massage ayurvédique. Selon l’ayurveda, le stress, la suralimentation, déstabilisent l’énergie du corps et provoquent des maladies. Ce n’est pas la peine d’aller en Inde pour de massage, il suffit de fréquenter le salon de massages couples paris qui offre une prestation complète.

Le massage ayurveda

La personne va se mettre à nu du moins le haut. Elle va se mettre à plat ventre et le yogi va juste observer la forme de son dos. Puis il va mettre une petite pression sur un point et un autre. Il peut alors diagnostiquer le malaise de cette personne. Il utilise de l’huile aromatisée, qui peut se mélanger avec de l’huile essentielle. Il y a une centaine de types de massages ayurvédiques, mais le plus utilisé dans les salons de bien-être est le bianga, qui permet d’évacuer le stress. Le yogi verse de l’huile dans sa paume de main et il la met directement sur le dos de la personne. Le mouvement du massage est en rotation au sens de l’aiguille d’une montre. Les mains du praticien s’activent et elles suivent les mouvements de la circulation sanguine et le système lymphatique. Le massage est discret et doux.

L’ayurveda est parfait pour assurer une bonne circulation sanguine et la tonification des muscles afin d’éviter les courbatures.